Forum convivial dédié à la Team Rocket, les méchants loufoques et sentimentaux du dessin-animé Japonais: Pokémon. Jessie, James, Miaouss, Butch, Cassidy et compagnie. Rocketshipping, Néoshipping, Blueshipping etc. Toutes vos créations sont les bienvenues!
 
Derniers sujets
» RP flood une malheureuse dispute
Mer 15 Nov 2017 - 21:22 par Aiko

» La Team Rainbow Rocket
Ven 3 Nov 2017 - 13:10 par Crashfan

» Présentation de Meli
Jeu 2 Nov 2017 - 23:20 par Lizzie Bonnefoy

» Comment faire apparaitre le forum création -18?
Jeu 2 Nov 2017 - 22:01 par Victoire Morgan

» Pensez vous que les anciens pokémon vont réapparaître dans l'anime?
Mer 25 Oct 2017 - 11:41 par Crashfan

» Soleil et lune 45 - 46: début de l'arc Cosmog
Jeu 19 Oct 2017 - 14:53 par Jezrocket

» James est-il timide?
Mar 10 Oct 2017 - 17:54 par Lizzie

» Présentation de la bande du LIPC [Prepare for Trouble]
Lun 9 Oct 2017 - 12:51 par Jezrocket

» Si vous les rencontriez en vrai?
Lun 9 Oct 2017 - 12:47 par Chachalina

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Mar 25 Avr 2017 - 22:36
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Crashfan
 
Aiko
 
Statistiques
Nous avons 61 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Melilluminati

Nos membres ont posté un total de 4701 messages dans 364 sujets

Partagez | 
 

 Rp : Le manoir hanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Rp : Le manoir hanté    Mer 6 Sep 2017 - 22:35

Je ne peux tout simplement pas croire que le boss nous ait invité à loger dans un manoir !!!  Il doit vraiment nous avoir à la bonne !!!  Ca nous changera des nuits blanches passées recroquevillés tant bien que mal sur les bancs des abri-bus, sur les accessoires de plaines de jeux ou couchés à même le sol dans les bois.
Enfin nous allons profiter du confort d'un grand lit douillet et de la chaleur d'un bon bain ! Les équipes bénéficiant de ce genre d'honneur sont très rares. Je sent qu'il va y avoir beaucoup de jaloux !

Je pose mes valises sur le porche, admirant les lourdes portes en chêne massif qui se dressent devant moi. Cette demeure me rappelle mes nombreuses propriétés familiales ;  mais je ne suis pas anxieux de me trouver ici car je sais qu'aucune fiancée folle à lier ne m'attend à l'intérieur et que personne ne préviendra mes parents.

Sans hésitation je m'empare du heurtoir pour frapper 3 coups secs en attendant une éventuelle réponse...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."


Dernière édition par James Morgan le Jeu 7 Sep 2017 - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 329
Points : 1249
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 25
Localisation : Sous le feu des projecteurs!
Rang : Cassidy
Envoyer un MP

Cassidy
Jessica Austin
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 7 Sep 2017 - 1:31

Mes yeux ne savent plus où se poser!!! Tout cet étalage de luxe me surexcite d'avance : rien qu'à voir cette grosse porte en bois peinturlurée de dorures, j'imagine l'intérieur!!!! James toque tandis que j'observe mieux... Ça n'a pas l'air d'être du toc! Je me vois deja dans un bon bain chaud et un immense lit douillet... Il y aura sûrement un buffet à volonté, et des placards remplis de robes de princesse à voler, et des bijoux, des pierres précieuses... awww!! Je ne peux plus attendre, il FAUT que voit l'intérieur!!
 
"Y a personne c'est sûr, vu l'état d'cette vieillerie le proprio est mort y a au moins un siècle, ouvre la porte Miaouss!"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"La radieuse beauté des fleurs et de la lune n'est rien comparée à la splendeur de cette fleur du mal nommée Jessie!"
  


Dernière édition par Jessica Austin le Mar 12 Sep 2017 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 205
Points : 963
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 25
Localisation : en mission avec Brunch
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
Cassidy Peverell
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 7 Sep 2017 - 2:33

J'avais un peu de mal à comprendre ce qui était passé par la tête de Monsieur Giovanni : il mettait de plus en plus de temps à venir payer notre caution en prison, nous laissant moisir tels deux vieux bouts de roquefort tous juste bon à contenter des Rattata, mais il nous invitait dans un luxueux manoir ? Je ne comprenais décidément pas sa logique ! Cependant, je décidai de faire contre mauvaise fortune bon cœur et de profiter de cette occasion pour prendre du bon temps.

Évidemment, le Boss n'avait rien fait pour nous rendre le trajet plus facile et on avait du se débrouiller avec tacot dont personne ne se servait. Butch avait bien insisté pour utiliser son GPS qui - je cite - était "infaillible", mais on s'était vite rendu compte qu'il s'était fait arnaqué et qu'on devrait y aller à l'ancienne, une bonne vieille carte papier.


"Je t'avais dis que c'était à droite, mais tu m'écoute jamais, comme d'habitude."

J'avais ignoré le regard scandalisé de mon équipier. J'avais dit à gauche et il m'avait docilement écouté : naturellement, ça reste entre vous et moi, j'avais une réputation à maintenir ! On était à présent perdus en forêt, même pas sur une vraie route. Franchement, ça donnait à réfléchir : privés de technologie, on ne valait pas grand chose en orientation en forêt...

Ce ne fut qu'au bout d'une bonne vingtaine de minutes que j’aperçus le toit d'une bâtisse qui pouvait tout à fait correspondre à ce que nous cherchions : Butch gara notre moyen de locomotion - je refusais d'appeler cette chose une voiture - et je descendis, à la fois impressionnée par le manoir et blasée.


"Je suis certaine que y a autant de toiles de Migalos que dans notre dernière cellule, vu l'état du jardin."

Un frisson de dégoût parcouru ma colonne vertébrale à la pensée des Pokémon de type insecte. Ledit jardin n'était pas forcément hideux, mais il avait dû connaître des jours meilleurs et surtout, la brume ne lui rendait pas justice. Peut-être que l'intérieur serait plus engageant ?

"Allons-y, je te laisse porter les valises, tu feras ça très bien."

Je n'accordai même pas un regard à Butch, tandis que je m'approchais de la lourde porte de bois agrémentée de dorures.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

partners in crime

Clique si tu l'oses ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 7 Sep 2017 - 9:16

"Je suis sûr que cet aspect extérieur lugubre avec ce jardin tout en friche et cette façade qui n'a plus été rénovée depuis longtemps, est complètement volontaire, Jessie. Ca donne une ambiance un peu glauque au décor; à l'image de ce qu'est notre organisation: un vrai repère de criminels! Mwouhouhoho! Toute cette obscurité, ce voile de brouillard et ces toiles de mimigal qui recouvrent les branches un peu partout tiendront les petits curieux à distance. Le boss a vraiment pensé à tout."

Miaouss semble hésitant. En y regardant mieux la porte est déjà entrouverte. Je vois Mimiqui s'y faufiler en douce.

"Roh arrête de faire ta chiffe-molle Miaouss; l'intérieur est certainement très confortable!"

Je fais le fier mais en réalité; en examinant les alentours il est vrai que je n'aime pas trop l'ambiance; je n'avais pas remarqué ces étranges statues en forme de squelettes et de Darkai. Plus les secondes s'égrènent, plus j'entend ces hululements lugubres de Hoothoot et Noarfang accompagnés par les sifflements du vent et moins je commence à en mener large à mon tour. Le temps qui passe me fait réfléchir,... le froid, l'obscurité de plus en plus pesante et l'appréhension de Miaouss réveillent mon anxiété; je le vois frissonner et d'un seul coup je perd toute mon assurance! Aaaaaarhhh merci!!! Même si le confort nous attend à l'intérieur je n'ai subitement plus tellement envie de de rentrer dans cette bâtisse; d'autant plus qu'il n'y a personne pour nous accueillir. C'est franchement pas rassurant! Mais... Jessie reste derrière-moi et ce gros poltron de Miaouss ne bouge pas d'un poil. En soupirant, je décide d'agir en homme en prenant les devants malgré tout; vu que je n'ai pas franchement le choix. Je lève ma main droite pour me préparer à pousser la porte quand à mon grand étonnement, une main gantée de blanc me devance.

De même que je me retourne pour voir de qui il peut bien s'agir, j'entend Jessie pousser une sorte de soupir choqué. Quelle n'est pas ma surprise lorsque je découvre...

"Buck et Cassidy?!!! Le boss vous a invités ici vous aussi?!!!!!"

C'est bien notre veine...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 5
Points : 169
Date d'inscription : 04/09/2017
Localisation : Avec Jessie et James
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Miaouss
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 7 Sep 2017 - 12:59

Je n'avais pas osé faire le moindre geste devant la porte d'entrée du manoir. La raison était qu'un mauvais pré-sentiment m'avait pétrifié sur place, et que mes instincts animal m'avaient hurlés de m'enfuir à toute vitesse de cet endroit lugubre.

Mais alors que je m'apprêtais à convaincre Jessie et James de trouver un autre toit -même si cela n'allait pas faire plaisir au Boss, Cassidy, accompagnée de son co-équipier aux cheveux verts dont j'avais oublié le nom, avait débarquée de nulle part et avait poussée cette énorme porte sans aucune peur, comme si de rien n'était.

Devant l'étonnement de Jessie et l'exclamation de James, je ne pu m'empêcher de sursauter alors que mon cerveau fonctionnait déjà à plein régime ; que faisaient-ils là ? Le boss les avaient-ils vraiment invités dans ce manoir ? Pourquoi maintenant ? Était-ce un complot ?

Cassidy s'était arrêté en plein geste et avait tournée la tête dans notre direction. Un air surpris avait passé brièvement sur son visage mais elle avait bien vite reprit ses airs de Jessie, puisqu'une lueur moqueuse se lisait dans son regard et qu'un sourire en coin étirait ses lèvres maquillées.

Mes poils se dressèrent sur mon pelage et un nouveau frisson me gagna. Ça ne sentait pas bon...


Dernière édition par Miaouss le Ven 8 Sep 2017 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6
Points : 366
Date d'inscription : 02/06/2017
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Butch Ackerman
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 7 Sep 2017 - 13:36

Cassidy me désespère! Mademoiselle en fait toujours à sa tête et résultat on atterrit dans un coin paumé au milieu de nulle part sans même être certains que l'hideuse bâtisse qui se dresse devant nous est réellement notre lieu de destination! Mais rien ne sert de la contredire, elle est persuadée d'avoir toujours raison; elle ne m'écoutera pas!
En plus elle me prend pour son laquais. Je dois traîner toutes ses valises parce qu'elle peur de se casser un ongle! Je comprend pas comment elle arrive à me tirer par le bout du nez et à me manipuler comme elle le fait! Je proteste mais ça rentre par une oreille puis ça sort par l'autre et il suffit que je pose mes yeux deux secondes sur ses courbes affriolantes pour me transformer en automate. Si ça continue comme ça je vais devenir aussi ridicule que ce pauvre mollasson de James! C'est super vexant à la fin!
Oh non en parlant du lougaroc; je suis à trois quart endormi ou j'ai des visions de cauchemars?!!!!!!!!
....
"John, Jessie et leur sac à puces galeux! Quelle mauvaise surprise! Qu'est-ce que vous fichez dans nos plates bandes, les minables?! Si vous cherchez une piaule où passer la nuit allez vous installer ailleurs! On veut pas d'vous ici!"

Cassidy affiche un sourire malsain. Elle n'a pas encore dit un mot, c'est pas bon signe. Je peux voir ses lèvres moqueuses trembler d'énervement. Une grosse tension est palpable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 205
Points : 963
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 25
Localisation : en mission avec Brunch
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
Cassidy Peverell
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Ven 8 Sep 2017 - 16:05

Je n'en croyais pas mes magnifiques yeux : devant Flunch et moi se tenaient cette folle à lier de Jessie et ses deux abrutis d'amis. C'était un cauchemar, n'est-ce pas ? J'allais me réveiller dans les draps de satin qui ornaient mon lit au QG, c'était impossible autrement... Pourtant, après une demi seconde de battement de paupières, je remarquait que ces trois bouffons n'avaient pas disparus. Un sourire narquois étira mes lèvres : quand je voyais mon ancienne amie, tout un tas de quolibets plus colorés les uns que les autres me venaient à l'esprit, et ils n'étaient destinés qu'à elle. Alors imaginez un peu l'imagination que je pourrais avoir concernant le débile au cheveux bleus - je le trouvais certes mignon, mais j'avais toujours émit l'hypothèse d'un léger retard mental : qui s'assemble se ressemble ! - et le matou miteux qui parlait.

Ce fut James le premier qui brisa la glace et sans grand étonnement, il se trompa sur le prénom de mon équipier - qui ne le faisait pas ? -, ce qui le mit hors de lui. Des fois j'avais envie de lui dire de laisser courir, les gens finiraient par se lasser, mais ça impliquait perdre une de mes sources d'amusement... Et je devais avouer que Butch était vraiment drôle à énerver. En plus, il avait un petit côté super viril qui me... Mais je m'égare ! En tous cas, Butch avait parfaitement résumé ce que je pensais, mais je conservais mon sourire narquois et ce, malgré mon énervement. La vision de Jessie me faisait toujours cet effet !


"Allons Butch... Le Boss doit avoir de bonnes raisons d'avoir inviter ces idiots. Il a du se dire qu'on aurait besoin de clowns pour nous divertir la durée de notre séjour~"

Je me laissai aller à rire de ma petite pique, tout en me demandant la véritable raison de la présence de ces fous furieux qui faisaient tant honte à la Team Rocket : le Boss n'avait-il pas oublié jusqu'à leurs noms plutôt récemment ?

"Enfin bref, on ne va peut-être pas rester planter comme des statues de sel ici ! Il n'y a vraiment que des Galifeu mouillés pour rester infiniment devant une porte !

Je renforçai mon emprise de la poignée de porte : elle était de toute évidence un peu rouillée et difficile à abaisser. Cependant, la porte s'ouvrit sans trop de difficulté, dévoilant un hall d'entrée sombre, qui ne me rassurait pas plus que ça, mais ne me terrorisait pas non plus. L'ensemble était plutôt sinistre, mais j'entrai, telle une conquérante, bien décidée à prendre la tête des opérations, même si on ne pouvait pas encore parler d'opérations.

"Où est l'interrupteur, bon sang ?"

J'avais beau tâtonner les murs couverts de papier peint d'un autre âge, impossible de mettre la main sur un interrupteur digne de ce nom afin d'éclairer un peu ce fichu manoir. J'avais tout de même l'impression curieuse d'être observée... J'avisai une commode ancienne où un chandelier trônait. On allait quand même pas devoir s'éclairer à la bougie, si ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

partners in crime

Clique si tu l'oses ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 5
Points : 169
Date d'inscription : 04/09/2017
Localisation : Avec Jessie et James
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Miaouss
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Sam 9 Sep 2017 - 23:21

Je me cachais derrière la botte de James, encore peureux, avant de décider de prendre mon courage à deux pattes, déterminé à ne pas rester planter dehors comme un idiot, et de pénétrer à mon tour dans l'ancienne bâtisse.

Un frisson me parcouru instantanément l'échine. L'ambiance avait l'air de s'être alourdie d'un seul coup, et en repérant Cassidy qui regardait un vieux chandelier, l'air perplexe, je ne pu m'empêcher d'ouvrir ma bouche.

"Hé bien alors ?! T'attends quoi pour l'allumer ?" M'écriais-je d'une voix aiguë pour cacher mon malaise intérieur.

Mais ma raillerie récolta immédiatement un regard noir de la part de la blonde, qui me fit comprendre que je n'avais qu'à déplacer mes fesses si je voulais de la lumière. Ce faisant, je m'avançais vers elle d'un pas mal assuré, jusqu'à ce que mes yeux perçants remarquent une boite d'allumettes qui traînait en-dessous du meuble poussiéreux et plein de toiles d'araignées.

Une fois la boîte en main ainsi qu'une allumette que je frottais d'un coup sec sur la gomme, j’espérai que la flamme au bout ne s'allume mais le bâtonnet craqua sous la force de mon geste. J'entendis Butch ricaner au-dessus de moi, prêt à faire une remarque, mais je ne lui en laissa pas l'occasion.

"Ce n'est pas de ma faute ! Le bois des allumettes est tout craquelé !"

Sourcils froncés, un coup d’œil à l'intérieur de la boîte m'indiqua qu'il ne restait que deux tentatives. Tentant ma chance une deuxième fois, le bout du bâtonnet s'alluma, tout comme le sourire sur mes babines, mais la flamme s'éteignit aussi vite qu'elle était apparue.

Je ne pu m'empêcher de crier de frustration, ignorant les moqueries de nos rivaux, avant de prendre la dernière allumette dans mes griffes. J'inspirais un grand coup puis me concentrais sur la boîte en carton. D'un coup vif, je fis partir l'allumette sur la gomme et, miracle, la flamme s'alluma au bout pour n'y bouger que très brièvement. Bien que Cassidy et Butch applaudissaient faussement mes efforts, la blonde me tendit le chandelier.

Les bougies furent toutes allumées en quelques secondes, et le grincement effroyable de la porte d'entrée qui se referme m'indiqua que Jessie et James s'étaient -enfin- décidés à entrer à l'intérieur.

"Vous en avez mis, du temps !" Ne puis-je m'empêcher de faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 329
Points : 1249
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 25
Localisation : Sous le feu des projecteurs!
Rang : Cassidy
Envoyer un MP

Cassidy
Jessica Austin
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 11 Sep 2017 - 0:12

J'ai sursauté c'est vrai, mais c'n'était pas à cause de la frousse, je n'ai peur de rien voyons, non mais pour QUI m'prenez vous?! C'était à cause de cette abominable odeur de vanité et de parfum bon marché de greluche malodorante! Et naturellement, mon flair imparable et délicat ne me trompe jamais : C'EST CASSIDY!!!!! Serait-ce une hallucination HORRIFIQUE PROVOQUEE PAR LE DECALAGE HORAIRE?! A peine rentrés d'Alola il fallait qu'on tombe sur ces MINABLES AH NON MAIS J'Y CROIS PAS, qu'est ce qu'on a bien pu faire à Arceus (à part envisager d'le voler)?! James ajoute "Buck" tandis que mes dents grincent et que je serre les poings!!! Enfin, peu importe le nom de cette laitue pas fraiche, je ne laisserai pas ces deux RINGARDS GACHER MON SEJOUR DANS CE CHATEAU!!!! Mais j'n'ai même pas l'temps de sortir un mot qu'ils délient déjà leurs langues de Seviper pour cracher leur venin sur nous... Mais qu'est-ce qu'ils fabriquent ici? 
 
"-John, Jessie et leur sac à puces galeux! Quelle mauvaise surprise! Qu'est-ce que vous fichez dans nos plates-bandes, les minables?! Si vous cherchez une piaule où passer la nuit allez-vous installer ailleurs! On veut pas d'vous ici!"
 
Je m'offusque en croisant les bras.
 
"-Humhum, je crois qu'il y a erreur, c'est NOT..."
 
Et voilà que l'autre CRETINE continue son petit discours pompeux EN ME COUPANT LA PAROLEEEEEEE!!!! RRaaaaaAAAAhhh elle m'le PAIERA!
 
"-Allons Butch... Le Boss doit avoir de bonnes raisons d'avoir invité ces idiots. Il a dû se dire qu'on aurait besoin de clowns pour nous divertir la durée de notre séjour~"
 
Je serre les poings en me contenant au maximum de LUI ECRASER SA SALE PETITE FACE DE PESTE DANS LA PPOOOOORRRTTTE !!! Ooh, tiens, mais où est Mimiqui? Je perds complètement le fil de cette altercation en voyant qu'il a disparu, et à vrai dire tant mieux, la vue de ces uniformes démodés que portent ces deux minables me filent la chair de poule...
 
"-Enfin bref, on ne va peut-être pas rester planter comme des statues de sel ici ! Il n'y a vraiment que des Galifeu mouillés pour rester infiniment devant une porte!"
 
C'est ça, à ta guise* pimbèche! Je me penche vers James pour lui chuchoter à l'oreille "Je flaire le truc pas net dans cette gargote, j’espère qu'il y a un piège et qu'elle tomb'ra d'dans!"
 
 
Elle trifouille partout en râlant puis saisi une bougie, quelle cruche, on voit bien qu'à force de paresser dans un laboratoire à faire du lèche au professeur Samba, elle n'a plus aucun sens de l'aventure cette mocheté! Soudain, mon téléphone sonne et à peine décroché, j'entends une affreuse raillerie qui me vrille les tympans avant de raccrocher aussi sec
 
"-C'EST NAMBA!!!!!!!!"
 
Ce vieux dingo lit dans les pensées maintenant? Je range mon téléphone avec un dédain profond et regarde James qui reste planté là comme un crétin, avant d'attraper un peu son bras pour qu'il rentre avec moi : cet endroit ne me dit rien qui vaille et s'il doit n'y avoir qu'un seul survivant, ce s'ra MOI! Je vois que Miaouss commence déjà à se crêper les moustaches avec l'autre idiote : décidément elle n'a vraiment aucun savoir vivre... Je lance un bref coup d'oeil dans cette vieillerie et rien qu'à voir les vieux draps blancs recouvrant des tables et les tableaux décrépis, sans parler de ce style de très mauvais gout, je tremble d'effroi... A moins que ce ne soit la présence de Cassidy et Puff Daddy? Je reprends
 
"Tu... tu crois pas qu'il serait préférable de reprendre la piste du morveux..?"


J'y crois PAS, non mais depuis QUAND James est plus courageux qu'moi?! Je le suis à contre cœur en jetant un dernier coup d'œil au jardin aux allures de cimetière avant que la grosse porte ne claque, lorsque j'entends Miaouss nous reprocher qu'on a mis du temps à rentrer...
 
"Tais-toi imbécile, et trouve plutôt l'chemin d'la cuisine!"
 
Bah quoi?! Je meurs de faim! J'avance très lentement sans lâcher James, prête à le jeter en pâture à la première créature qui m’attaquerait par surprise...
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"La radieuse beauté des fleurs et de la lune n'est rien comparée à la splendeur de cette fleur du mal nommée Jessie!"
  


Dernière édition par Jessica Austin le Mar 12 Sep 2017 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 11 Sep 2017 - 11:10

Il fait si sombre, si froid... L'intérieur de ce château n'est guère plus accueillant que l'extérieur. Dire que j'espérais y trouver tout le confort. Désormais je n'ai plus franchement envie d'entrer. Je reste planté là, débattant sur ce que je dois faire jusqu'à ce que Jessie ne m'agrippe le bras. Cette fois je n'ai plus le choix; je ne peux plus faire demi-tour. Je dois faire contre mauvaise fortune bon coeur, au contact de Jessie je me sent légèrement rassuré, c'est toujours ça de bien.

Je m'avance à tâtons, sentant la poigne de mon équipière se resserrer au fur et à mesure qu'on avance.
"Vous en avez mis du temps!" nous lance Miaouss. Il peut parler, il n'a même pas eu le courage d'ouvrir la porte lui-même!

Je n'arrête pas de trembler, j'ai même les dents qui claquent. Je suis gelé d'effroi mais je dois prendre sur moi en tentant tant bien que mal de ne rien laisser paraître, je ne peux en aucun cas me dégonfler devant Beurk et Cassidy. Jessie ne me le pardonnerait jamais!

"Tu... tu crois pas qu'il serait préférable de reprendre la piste du morveux..?"

Ah ça, il ne faut même pas me poser la question! Vraiment Jessie, qu'est-ce que tu crois?! J'en ai plus que jamais envie!!!

Malheureusement  il m'est impossible de répondre, les mots restent bloqués dans ma gorge. En soupirant, je continue de marcher, la tête basse. Je me risque de temps en temps à lever les yeux mais plus je découvre l'ambiance terrifiante qui règne ici plus je me dis que je préférerais mille fois retourner dormir dans l'abri-bus!  J'essaye de m'imaginer être ailleurs mais ça ne fonctionne pas. Je sais très bien que je ne pourrais jamais fermer l'oeil dans un endroit pareil, même dans un lit de roi! Mais le boss compte sur nous, on n'a pas franchement le choix. Allez courage, on doit le faire pour l'honneur de la Team Rocket! On s'habitue toujours à la galère après tout.

Miaouss tente de nous éclairer à la lueur d'un chandelier mais il reste planté derrière nous. Génial! Ca ne nous aide pas! Je m'arrête de marcher pour l'inviter à passer devant, le poussant d'un petit coup de pied dans les fesses. Ca l'apprendra à avoir fait le malin deux minutes auparavant!  En plus, s'il en trouve le courage, il pourra nous protéger avec son attaque combo-griffes au cas où quelque chose nous attaquerait par surprise. Ce maudit gouailleur est toujours le premier à me faire des railleries quand j'ai peur mais aujourd'hui il est dans ses petits souliers lui aussi - Enfin façon de parler puisqu'il ne porte aucun vêtement.

Jessie lui propose de trouver la cuisine, bonne nouvelle elle retrouve son appétit! Moi j'ai le ventre bien trop serré pour avoir envie d'avaler quoi que ce soit.
Le bruit d'une balle tombant sur le sol résonne tout à coup dans la pièce, accompagnée d'un petit claquement. Tous mes poils se redressent; je m'arrête net sur mes pas. Bon sang de bonsoir, ça me rappelle la vidéo de la visite d'un orphelinat hanté que j'ai vu sur Pokétube! Les chasseurs d'esprits envoyaient des balles pour communiquer avec les entités enfantines! Mais pourquoi ai-je regardé ça moi?!!! J'devrais être moins curieux!!!!  Un effroyable cri fend l'air:

"QULBUUUUUTOKE!!!"

Mon sang ne fait qu'un tour! Je garde le contrôle de ma vessie de justesse! Terrorisé je bondis dans les bras de Jessie, les yeux fermés, la serrant de toutes mes forces contre moi. J'ai presque envie de pleurer.

J'entend Butch et Cassidy rire aux éclats.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 5
Points : 169
Date d'inscription : 04/09/2017
Localisation : Avec Jessie et James
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Miaouss
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 11 Sep 2017 - 20:54

Le bras tendu pour éclairer les murs détériorés, mes oreilles se tordirent instinctivement lorsque j'entendis Qulbutoké pousser un cri venu de nulle part. Encore un qui allait se faire engueuler par Jessie... Parfois, je me demandais si cette grosse patate bleue n'était pas maso. Mais en voyant ce trouillard de James bondir dans les bras de Jessie et nos rivaux se moquer de lui à gorge déployée, je ne pu m'empêcher de sourire à mon tour, amusé.

Bien fait pour toi, pensais-je en sentant mes fesses encore endolories à cause du coup de pied de James.

Qulbutoké venait de replier un bras près de sa tête en guise de salut, tandis que je retournais sur mes pas pour m'approcher du groupe et me faire entendre.

"Arrête de faire ta chochotte, James !" Le sermonnais-je. "Si tu t'arrêtes à chaque fois que tu entends un bruit bizarre à cause de cette bâtisse -qui au passage, est une vraie ruine et que c'est donc clairement normal, nous n’avancerons jamais !"

J'entendis ensuite Jessie lui chuchoter d'un ton plus calme que j'avais -évidemment- raison. Quelques secondes plus tard, les muscles de James se détendirent légèrement et il s'excusa du bout des lèvres, avant de sortir prudemment des bras de Jessie. Opinant de la tête en voyant que mon partenaire aux cheveux bleus avait repris son sang-froid, je me tournais ensuite vers Butch et Cassidy, patte levée d'un geste autoritaire.

"Et vous ?! Vous comptez rester plantés là ou vous nous aidez à trouver la cuisine ?!"

Un sourire au coin des babines, fier de mes capacités de leader-ship sur ce groupe d'humains, je pivotais sur moi-même et j'avançais dans le couloir principal en quête de la cuisine, les autres membres de la Team Rocket -bien que grognons- sur mes talons. Dans ce couloir sinistre, plusieurs portes s'offraient à nous. Avec le nombre exacte de personnes présentes pour en ouvrir chacun une. Parfait.

"Fouillons chacun une porte !" Ordonnais-je avant de rajouter rapidement : "Et le premier groupe qui trouve la cuisine aura le droit de garder les provisions pour soi !"

Mais aussitôt mes phrases terminées, Butch et Cassidy protestèrent en tapant du pied sur le plancher en bois, poings serrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 205
Points : 963
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 25
Localisation : en mission avec Brunch
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
Cassidy Peverell
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Mar 12 Sep 2017 - 1:30

J'avais un peu l'impression d'être la plus courageuse de la bande et mon sentiment là dessus était plutôt mitigé : d'un côté, j'étais fière, de l'autre... Ce n'était pas rassurant. Que croyez-vous, j'avais aussi une part de fragilité et un besoin d'être protégée ! Mais je ne pouvais guère compter sur les autres et de tout façon, il n'y avait tout bonnement pas moyen que je montre ne fusse qu'une once de faiblesse devant cette folle de Jessie, qui comme d'habitude faisait résonner sa voix de crécelle et nous gâchait le paysage avec son espèce d'immonde crête de Roucarnage.

En plus de ça, l'espèce de carpette qui servait d'équipier aux deux bouffons commençait à prendre confiance en me sommant d'allumer le chandelier : je lui jetai un regard plus noir que mon uniforme. Pour qui se prenait-il ce sac à puces ? J'avais juste envie de lui mettre mon pied là où je pensais, mais ça impliquait de me déplacer et c'était au Pokémon chat de le faire, non mais ! Il sembla trouver des allumettes, mais sa première tentative fut un échec, ce qui me fit lever les yeux au ciel : ah, ça l'ouvre, mais c'est pas très dégourdi ! A la deuxième tentative échouée, je ne pu m'empêcher de soupirer :


"Bon, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?"

Finalement, la troisième tentative fut la bonne et j'applaudis ironiquement avant de tendre le chandelier au Pokémon pour qu'il allume les longues* bougies : on en aurait pour plusieurs heures de lumière, c'était déjà ça, même si j'espérais que nous n'étions pas réellement privés d'électricité. Comment allais-je pouvoir utiliser mon sèche-cheveux, sinon ?!

La lourde porte claqua, nous faisant tous plus ou moins sursauter ne serait-ce que de surprise : sans doute le vent s'était-il levé dans le jardin auquel il ne manquait que es tombes pour l'assimiler à un cimetière...

Je remarquai que les deux crétins avaient également pénétré la sinistre demeure, Jessie échangeant quelques messes basses avec son nigaud d'équipier. Sans doute en train de cracher son venin, mais vous savez, la bave de Cradopo n'atteint pas le pur Colombeau ! Je l'entendit malgré tout parler de la cuisine à James et perdit une fois de plus une occasion de me taire : j'étais certes le pur et gracieux Colombeau dans l'histoire, mais là, c'était trop tentant...


"Ah, mais c'est de là que ça vient toute cette cellulite que tu exhibe aux quatre vents ? Tu échoues tous les jours donc tu compense avec la nourriture ? C'est moche, dis donc."

Je ricanai, jetant un regard à mon équipier, très fière de ma vanne. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas regardé les cuisses de Jessie et je me moquais bien de savoir si oui ou non elle avait de la cellulite, mais c'était vraiment trop bon de descendre cette mégère ! Cependant, je sentis tout mon corps se tendre quand j'entendis un bruit sourd suivit d'un cri déchirant l'air déjà bien tendu...

"QULBUUUUUTOKE!!!"

... Génial, le retour du Bulbe Bleu Bancal. Il ne m'avait pas manqué celui-là et je ne comprenais même pas pourquoi ces trois attardés s’embarrassaient d'un tel Pokémon. Ah si. On disait bien "qui se ressemble s'assemble". Néanmoins, le ridicule de la scène m'arracha un rire tonitruant : ce gros bêta de James bondissant dans les bras d'une Jessie qui semblait ne pas en mener beaucoup plus large, c'était IMPAYABLE. J'avais bien raison d'avoir parler d'eux comme des clowns, après tout !

Par contre, ce qui me plaisait beaucoup moins, c'était le fait que le chat gâteux se prenne de nouveau pour le patron : où se croyait-il ? Il pensait vraiment que Botulisme* et moi on allait se laisser commander par une boule de poil ? Il rêvait éveillé ce faible d'esprit ! Je n'allais pas me laisser faire, c'était mal me connaître ! Cela ne nous empêcha pas de suivre à contrecœur le groupe jusqu'à la cuisine : il était question de garder le contrôle. Cependant, quand Miaouss recommença avec son autorité à deux balles, je tapai du pied.


"Retourne donc dans ton panier au lieu de te croire l'âme d'un chef, Minou."

Comme pour illustrer mes propos, je saisi le matou plein de puces par la peau du cou, me promettant de me désinfecter les mains après : pas envie d'attraper une maladie quelconque et vu son odeur douteuse, il ne devait pas se laver souvent ! D'ailleurs, je ne pu m'empêcher de mettre mon autre main sur mon nez à la plastique parfaite.

"Pouah, le fait de ne pas avoir de nez ne te prive pas de te laver... Jessie n'est pas un exemple là dessus !"

J'observais finalement Butch, tenant toujours fermement le Pokémon, sans trop savoir pourquoi.

"Trouve les provisions, Bill. On va les rationner pour tout le monde, faudrait pas entretenir la petite bouée de Jessie, ça déborde déjà de son uniforme !"

J'étais vraiment trop excellente et me congratulais mentalement de ma répartie, tout en riant, lâchant finalement le sac à puce, vraiment trop dégoûtée par l'odeur de vieux Smogo. Ces trois-là devaient vraiment vivre comme des SDF vu leurs échecs répétés ! Vite, où est mon gel hydro-alcoolique ?!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

partners in crime

Clique si tu l'oses ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 329
Points : 1249
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 25
Localisation : Sous le feu des projecteurs!
Rang : Cassidy
Envoyer un MP

Cassidy
Jessica Austin
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 25 Sep 2017 - 21:53

(HRP : j'ai répondu alors je crois que je mérite une standing ovation!)
 
Entre Miaouss qui s'prend pour le shérif du château et James qui pleurniche, je perds foi en l'humanité : il faut vraiment que j'arrête de fréquenter ces deux idiots si je n'veux pas finir le cerveau en bouilli comme cette pauvre cruche de CASSIDY, qui d'ailleurs se sent ENCORE obligée de critiquer mon corps parfait! Ça devient pathologique, cette pauvre fille n'acceptera donc jamais son infériorité face à ma beauté et mon génie évident... 
 
"De la cellulite, laisse-moi rire! Ne soit pas jalouse de mes formes plantureuses Cassidy, tout le monde n'a pas la chance et le don naturel de posséder un métabolisme qui brûle les graisses sans efforts! Quelle tristesse, tant de sueur sur un tapis d'course pour si peu de résultats... J'en pleurerai presque... DE RIRE!" 
 
J'avance tranquillement en pouffant un peu de fierté, il faut dire que j'avais une répartie absolument fabuleuse, et c'est ce moment-là qu'a choisi cet ESPÈCE DE DÉBILE PROFOND DE QULBUTOKÉ POUR SORTIR DE SA POKÉBALL!!!! 
 
"-YYYiiiiiihhhhh!!!" 
 
James me saute dessus comme un Spoink enragé en poussant un cri d'chochotte : mais POURQUOI c'est toujours à MOI de protéger cette espèce de poule mouillée?! C'est MOI qui avait besoin d'être rassurée, c'est pourtant lui, l'homm... Non, oubliez, j'ai rien dit. Et voilà qu'les deux laiderons se mettent à nous rire au nez, non mais qu'est ce qui leur arrive encore à ces deux ploucs? Je REFUSE QU'ON ME RIT À LA BARBE COMME ÇA, AH ÇA NON, JE VAIS LEUR FAIRE PAYYYEEER CETTE HUMILIATION, ILS NE PERDENT RIEN POUR ATTENDREEEE! Et Qulbutoké non plus d'ailleurs...!
 
"-Reviens."
                 
Tout ça c'est ENCORE de la faute de James et ses vidéos DÉBILES sur les orphelinats hantés! Miaouss le sermonne et je ne peux qu'acquiescer! Je me masse le front de lassitude, je suis entourée d'incapables! En parlant d'incapable, cette vieille chiffe de Miaouss recommence avec ses grands airs... Je fais la moue en défroissant mon uniforme, lasse. Tout ça me donne envie d'une pizza, et je pari que c'est la même chose pour James...!
 
"-Devine de quoi j'ai envie... Ça commence par champignons, et ça finit par pepperonni..."
 
J'ignore complètement Cassidy et Brownie qui piaillent, d'ailleurs je me demande ce que Miaouss fait encore avec eux, à tenter de parlementer... Ils sont bien trop stupides et bouchés pour comprendre quoi que soit, et ils sont bien moins embobinables que les morveux, non avec ce genre de minables, il faut faire preuve de mauvais tours rusés, bas et vicieux, bien lâches, tout comme je les aime...! Je souris toute seule en songeant à quel point je suis géniale, lorsque j'entends distinctement une voix de vieille sorcière critiquer mon irrésistible fragance corporelle délicatement parfumée de perfection...
 
"-Tu as simplement le nez trop proche de ta bouche Cassidy...", je siffle entre mes dents. Non pas que je n'ai pas envie de tarter cette vieille Moufouette, mais je préfère ne pas me rab... 
 
"-J'TE D'MANDE PARDON?!"
 
QUOI? MA PETITE BOUÉE? ALORS LAAAAA!!!!!! Mon sang ne fait qu'un tour et je sens déjà les mains de James m'attraper pour me retenir. 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"La radieuse beauté des fleurs et de la lune n'est rien comparée à la splendeur de cette fleur du mal nommée Jessie!"
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Mar 26 Sep 2017 - 13:19

Ouhla, voilà que Cassidy relance les hostilités en sous-entendant que Jessie a du bedon. Oooooouuuh, ça c'est vraiment perfide! Les filles sont si cruelles.

Mais elle ne se doute pas une seconde de la gravité des risques qu'elle encourt à vociférer de tels propos. Je vois que Jessie est déjà toute prête à lui bondir dessus toutes griffes dehors.  Je m'empresse de la rattraper par le bras pour tenter de lui faire retrouver son calme en lui chuchotant raisonnablement dans le creux de l'oreille:
"Du calme Jess, si tu lui montres que ses sarcasmes ont de l'effet sur toi elle va prendre plaisir à en rajouter une couche à chaque fois. Ne lui offre pas ce cadeau, prouve-lui que son venin glisse sur la carapace de ton indifférence. Si tu ignores ses insultes, crois-moi, ça va vraiment l'agacer."

Comme pour étoffer mes paroles je dévoile mes dents tout en offrant mon meilleur sourire chafouin à mon équipière. "Mwouhouhoho" Ce précieux conseil semble avoir l'effet escompté car Jessie retrouve visiblement un peu de son sang-froid. Ouf, je préfère ça! En dépit d'être un criminel, les effusions de violence n'ont jamais été ma tasse de thé.

Maintenant reprenons notre objectif là où nous l'avons abandonné suite à toutes ces étourderies; il est hors de question qu'on se rationne en se laissant devancer par ces deux bras-cassés vantards. Je refuse qu'ils trouvent toutes les victuailles avant nous! Il est primordial que la victoire revienne à ceux qui le mérite: autrement dit notre équipe à Jessie, Miaouss et moi. On fera un festin de roi au nez et à la barbe de ces ploucs, ouh ouh et pour une fois on verra bien qui va rire jaune.

Chacun se sépare comme prévu et commence à s'avancer en direction d'une porte. Bien entendu, tout le monde entreprend de se faciliter la tâche car ils choisissent tous la porte la plus proche d'eux.

Mais moi j'ai plus d'un tour dans mon sac. Je fais rarement les choses comme tout le monde. J'ai décidé de suivre un tout autre itinéraire en faisant quelques pas supplémentaires sans me donner plus de mal pour autant.
J'ai été élevé dans la volupté alors je connais ces grands édifices comme ma poche. La cuisine est généralement située à un emplacement bien centré de sorte à communiquer à la fois avec la salle de séjour, la salle de banquet, la salle à manger et la salle de réception.  

Tandis que chacun s'énerve à ouvrir chaque porte, moi je trace mon chemin tranquillement entre eux, les mains dans les poches sans qu'aucun ne prête attention à moi. J'ai l'habitude d'être insignifiant mais ça va changer très bientôt.

Je ne tarde pas à trouver la cuisine toute aussi mal entretenue que le reste; en laissant échapper un petit éternuement discret sur mon passage "Atchi". Vraiment, les femmes de ménages ne sont plus ce qu'elles étaient... Si cette vieille bâtisse avait appartenu à mes parents il y aurait longtemps que les employés d'entretien auraient été désistés de leurs fonctions avec la plus mauvaise réputation possible. Je sais qu'à la différence des maisons ordinaires la nourriture n'est pas disposée ici. Dans un coin de la pièce il y a petite porte adjacente qui conduit au cellier. Il y a là un immense frigidaire, un congélateur tout aussi surdimensionné ainsi que plusieurs garde-manger. C'est étrange mais cette zone semble être plus soignée, il n'y a pas un seul grain ou filet de poussière ici. Je me demande bien pourquoi?

J'ouvre le congélateur pour découvrir avec effroi qu'il est plus vide que la caboche de Qulbutoké! Ca vaut bien la peine d'être aussi grand pour jeter de la poudre aux yeux!!!! Mais il est trop tôt pour désespérer. Je tente ma chance en fouillant l'un des dressoirs... et... "OOOOOOooooh OUUUAAAAH????"Au lieu d'y dénicher comme attendu différentes vivres ordinaires telles que des pâtes ou boîtes de conserves, seuls s'y trouvent d'étranges petits coffrets rectangulaires en argent. Jessie va être déçue s'il n'y a aucun ingrédient pour lui préparer une pizza. Mais soit; j'ouvre l'un des écrins pour découvrir qu'il renferme des biscuits plutôt curieux qui ont néanmoins l'air  appétissants malgré tout. Ca nous consolera peut-être un peu.

Posant fièrement mes poings de chaque côté de mes hanches je déclame d'une voix-haute qui résonne en écho sur tous les murs du château:
"Hé les amis! Venez voir ce que le fin limier a découvert!"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6
Points : 366
Date d'inscription : 02/06/2017
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Butch Ackerman
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Mer 27 Sep 2017 - 9:51

Vraiment ca fait dix minutes à peine qu'on est là et je commence à me tailler une migraine.  

 En fait le boss nous a envoyés en test dans un asile en compagnie des pires spécimen de tarés possibles pour mettre nos nerfs à l'épreuve. Non mais vous avez vu?! Ils réussissent même à être effrayés par  l' espèce de gros sac de punching-ball bleu attardé qu'ils traînent encore avec eux!!!!  Je ne survivrais jamais à toutes ces jacasseries de gonzesses - James compris dans le tas, enfin lui à la rigueur c'est celui qu'on entend le moins.  Et l'autre minouche à sa mémère qui a toujours sa pièce-rune à mettre au trou pour qui se prend-t-il à nous donner des ordres celui-là?! Il veut que je lui apprenne qui est le chef en lui tordant le cou?!!! Ca s'rait tordant c'est clair! J' sais pas ce qui me retient vraiment; j'ai juste pas envie de me contaminer les gants-

"Non Cass ne le touche pas! Il va nous r'filer la gale!!!" Trop tard...

"Trouve les provisions, Bill."

Caaaaaaa y eeeeeest, elle recommence à se prendre pour la grande reine et à me considérer comme son petit larbin tout juste bon à lui cirer les bottes, son caninos!! J'déteste trop ça raaaaaaaaaaah Et bien sûr j'trouve rien à lui répondre à part à la limite: "Mon nom c'est Butch! Raaaaah - A tes ordres..."

C'est trop clair elle m'hypnotise par télépathie. Elle est démoniaque. Elle me fixe. Je le sais sans la r'garder, je le devine parce que je sent ses yeux violets fixés sur moi pour me transpercer tout entier et ça m'perturbe. Un jour j'vais finir par me consumer de l'intérieur à cause d'elle. C'est une enchanteresse ou une sirène ou alors une jolie sorcière. Rien qu'au son de sa voix impétueuse et profondément sensuelle j'ai envie de me damner. Sans parler de l'odeur de son parfum de lila envoûtant qui flotte dans l'air en permanence autour de moi pour me faire tourner la tête tout le temps, c'est pas supportable, j'en ai assez! Mais un jour ça changera je le promet, je réussirais à la faire tomber dans mes draps et je lui montrerais qui est l'homme entre nous.

Bon allez, faut que j'me concentre sur la mission, ça me fera du bien. Si j'trouve la bouffe avant tout l'monde je pourrais me servir le premier. Y aura peut-être des chips au pickles. Peut-être même une bonne bouteille?  What a Face

Je vais ouvrir cette vieille antiquité de porte vermoulue... Bha! Ca marche pas?! C'est quoi l'problème?! Ah non tout se ligue contre moi c'est pas vrai!!!! C'est quoi cette poignée toute rouillée et pourrie qui refuse de bouger d'un millimètre quand j'appuie dessus?!!! J'appuie et y s'passe rien! J'vais la défoncer moi cette vieille planche!!!!!!!!!!!!

Putain je peux pas croire ca, j'ai vraiment besoin de décompresser, ça commence à urger, j'ai les tempes qui palpitent, une douleur dans la poitrine, il faut que je m'en allume une tout de suite ou j'risque de tomber raide mort!!!!! J'ai déjà la vue qui se trouble.

Je fouille mes poches les mains tremblantes mais pas moyen d' trouver mon paquet de clopes.

Les nerfs, j'ai la rage, j'vais faire une crise là, il manque plus qu'on r'commence à déformer mon prénom!!!!

"Foutue porte ouvre-toi!!!!!!!! Qu'est-ce qui se cache dans cette foutue pièce pour être verrouillée comme ça hein?!!!!!! Un trésor? UN GROS STOCK DE TABAC?!!!!!
"

Tiens prends mon pied saleté, "AAAAAARRRRGGGH"!!!!!!" mais c'est une porte blindée, j'me suis presque fait une entorse!!!! Ca y est j'vais boiter comme un vieil impotent maintenant. Génial, génial...

J'suis blessé, en manque, j'ai la rage, j'veux des vacances... J'en ai marre de ce job, j'veux me taper mon équipière! VIE POURRIE!!! Qu'est-ce qui m'attend encore?



Oh merde j'entend la tapette nous couiner de le rejoindre?! Il a trouvé quoi? Sa tétine, ce con?! -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 5
Points : 169
Date d'inscription : 04/09/2017
Localisation : Avec Jessie et James
Rang : Qulbutoqué
Envoyer un MP

Qulbutoqué
Miaouss
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Jeu 28 Sep 2017 - 23:39

J'entendais Clutch vociférer dans la pièce d'à côté et ne put m'empêcher de lâcher un soupir éreinté. Bon sang, mais qu'est-ce qu'il fabriquait à la fin ? Il faisait un de ces boucans, en plus... !

Secouant la tête d'un air désespéré, je reportais mon attention à l’intérieur d'un des buffets de la chambre dans laquelle je me trouvais. Il s'y dégageait une vieille odeur de renfermé et mon nez me démangeait au fur et à mesure que je soulevais les piles de couvertures et autres housse de couette qui étaient soigneusement rangés.

Au bout de plusieurs secondes de recherches infructueuses, je grognais de frustration. Raah, mais c'est pas possible ! Pas un seul paquet de gâteau ou même un pot de confiture caché dans ce meuble ! Et pour couronner le tout, lorsque je refermais les portes du placard en chêne, j'éternuais au moins trois fois à la suite, avant de râler d'agacement. Et voilà, j'étais bon pour éternuer pendant un bon moment, maintenant... !

Abandonnant le buffet rempli de couvertures, je m'arrêtais ensuite devant une petite commode en bois. Un vieux tableau était exposé dessus, et lorsque je regardais la silhouette d'une femme qui posait sur la peinture, un violent frisson me fit sursauter. Les poils de mon pelage se dressèrent pour la énième fois et mes yeux se baissèrent instinctivement, impossible de soutenir le regard plat et neutre de cette femme.

J'avais la désagréable sensation d'être surveillé et je me forçais à concentrer mon attention sur les tiroirs devant moi. En ouvrant le premier compartiment, ma vue perçante distingua encore des tissus. Lorsque je plongeais mes pattes à l'intérieur et que je retirais ce que mes griffes attrapaient, je fus tout d'un coup silencieux devant la paire de soutien-gorge qui pendait devant mes yeux ronds comme des billes.

Bon, hé bien pas de doute là-dessus, cette chambre était bien celle d'une femme. Peut-être même que c'était la chambre de la femme sur le tableau... Peu importe. Ce n'était pas important. Mais en jetant un œil sur l'étiquette qui se trouvait sur le soutien-gorge et qui affichait la taille A, mes lèvres s'étirèrent dans un sourire moqueur.

« Si je montre ça à Cassidy et que je lui dis que j'ai trouvé des rechanges pour elle, je me demande si elle le prendra bien ? Dis-je à haute voix, dubitatif, avant de secouer la tête. Mmh, probablement pas. Ou alors, j'donne le soutif à Jessie et elle se chargera d'aller faire la guerre avec Cassidy à ma place... ? Ça pourrait être marrant. » Finis-je avant de poser le sous-vêtement au sol.

Je fouillais -et en profitais pour sortir tout les soutiens-gorges par-dessus le tiroir, toujours en quête de nourriture. Mais le tiroir fut vide en quelques secondes, et aucun paquet de biscuit, ni même de paquet de fruits secs, ne purent être trouvés. Bon sang mais les gens qui ont vécus ici ne connaissaient donc pas les cachettes, ou quoi ?

Alors que je soupirais de défaite et refermais le compartiment sans pour autant ranger les sous-vêtements à l'intérieur, mes oreilles se tordirent en entendant le cri de James qui résonnait dans la maison.

Mes yeux bleus brillèrent d'excitation. James avais dû dégoter un truc à manger ! Peut-être des lasagnes ?! Ou de la bonne viande ?! Ou encore même des yaourts au fruits ?!

« Je savais que tu servais à quelque chose, mon p'tit Jimmy ! » M'exclamais-je à haut voix, avant de sortir aussitôt de la chambre pour foncer dans la pièce où était ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 205
Points : 963
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 25
Localisation : en mission avec Brunch
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
Cassidy Peverell
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 2 Oct 2017 - 19:01

J'aurais bien consacré quelques instants à parler de la lamentable répartie de cette demeurée de Jessie, mais je crois que je perdrais mon temps si précieux ! Je me contentai donc d'un petit sourire en coin et ne rentrai dans son jeu : je ne m'énervais pas, moi, messieurs-dames.

"En plus d'être aveugle - parce que je ne vois pas d'autre explication vu ta coupe de cheveux et ton maquillage à la truelle -, tu es sourde, Jessie ? Eh bien... Je plains tes équipiers de devoir trainer un tel boulet !"

J'ignorai tout bonnement Butch qui me reprenait sur son prénom, c'était une réplique bien trop coutumière pour que je ne la relève. Je ne savais pas trop pourquoi je m'obstinais à écorcher son prénom comme le faisaient à peu près tous les gens qui pouvaient croiser notre route. Peut-être que c'était ma façon d'éclipser ce que je pouvais ressentir pour lui ? Vous savez, le genre de choses qui peuvent entraver le bon déroulement d'une mission ? Je me souvenais encore du sentiment de dépit que j'avais éprouvé la première fois que j'avais vu mon équipier, ses cheveux verts et surtout, entendu sa voix de fumeur et son prénom ridicule. Je devais bien avoué que mon opinion avait quelque peu changée lorsque nous avions débuté l'entrainement : je m'étais surprise à admirer sa silhouette masculine évoluer à travers les parcours semés d'embuche qui constituaient les épreuves communes auxquelles nous étions soumis, notamment les rares fois où je me trouvais derrière lui et... Oui, je devais admettre que ça ne m'avait pas laissé totalement indifférente quand il m'avait tendu la main pour m'aider en me demandant de sa voix rauque si ça allait. On ne juge pas, d'accord ?! Ça pouvait arriver à tout le monde d'éprouver une certaine attirance pour son équipier, non ? Et puis.. Et puis bon, je devais bien avouer que le fait qu'il soit toujours là pour moi ne me laissait pas de marbre.

Mais justement, il ne fallait pas qu'il prenne la confiance, le bougre.

Mon équipier était donc en train de tenter de forcer une des portes vermoulues comme une grosse brute, ce qui me fit lever les yeux au ciel. Et voilà que ce fragile de James couinait ! Non mais franchement, qu'avais-je fais à Arceus pour tomber sur une telle bande de bras cassés ? Entre la folle-hystérique, le demeuré plus mou que les gencives édentées de ma grand-mère, mon névrosé d'équipier et le sac à puces puant qui en plus ne savait pas se taire...

Mais apparemment, la chiffe-molle avait trouvé quelque chose, alors je m'empressais d'abandonner ma fouille - entre nous, je ne fouillais avec assez peu de conviction, trop de poussière tuant la poussière. Je découvris James, n'ayant pas l'air plus intelligent que d'habitude, posant fièrement devant des petits coffrets que mes yeux experts identifièrent comme de l'argent.


"Un fin limier, je ne sais pas, mais hors de question que tu gardes tout pour toi ! Bouge de là, joli cœur."

Je remarquai qu'il y avait un biscuit chacun et malgré leur apparence appétissante, je les regardais d'un air suspicieux.

"Ils sont peut-être empoisonnés, goûtes le tiens d'abord !"

Je n'avais pas Butch sous la main, vous comprenez ? Et puis même, je préférais autant que ça soit James, j'avais encore besoin de mon équipier.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

partners in crime

Clique si tu l'oses ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Mar 3 Oct 2017 - 11:17

"Joli coeur? Heu...?"

Je ne peux pas m'empêcher de rougir en me laissant pousser de côté par Cassidy qui inspecte tour à tour les biscuits. Elle s'empare de l'un d'entre eux puis le pousse directement contre mes lèvres. Je soulève un sourcil suspicieux. Je la vois venir; je ne suis pas né de la dernière pluie! Empoisonnés je ne crois pas mais depuis le temps où ces biscuits sont enfermés là-dedans leur date de péremption doit être dépassée depuis des lustres. Si ça tombe je cours le risque d'intoxication alimentaire. Pourtant... ils ont l'air sacrément délicieux. Je recule de deux pas tout en lui faisant la moue.

"Dis-donc, tu n'es pas un peu gonflée-toi?! Pourquoi serais-ce moi qui devrais les goûter en premier? Je préfère attendre Miaouss, lui il n'hésite jamais à se fourrer n'importe quoi dans le gosier. C'est un estomac sur pattes."

Je croise les bras pour bien montrer à Cassidy que je ne suis pas décidé à en démordre mais il suffit qu'elle me lance un regard fusillant pour que je change aussitôt d'avis.

"Euh, tout compte fait, je vais quand même croquer un petit morceau de celui-là."

Je gobe le biscuit d'une seule bouchée pour éviter de passer pour un lâche et aussitôt une délicieuse saveur envahit mon palais. J'en soulève mes mains sur mes joues en rougissant d'extase.

"OOOhhhooouuuuuh mais tout bonnement c'est savoureux!!! J'en reprendrais bien un deuxième!!!!"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 329
Points : 1249
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 25
Localisation : Sous le feu des projecteurs!
Rang : Cassidy
Envoyer un MP

Cassidy
Jessica Austin
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Mer 4 Oct 2017 - 12:14

En voyant tous ces imbéciles s'affairer pour trouver la cuisine, je traîne des pieds en soufflant : qu'est ce que j'ai bien pu faire pour en arriver là?!! Le Boss s'est encore bien fichu d'nous, et je pari que c'est encore un coup bas de cette Matori! Rien qu'à penser à cette sale greluche binoclarde et lèche bottes, j'en ai des frissons, à moins que ce ne soit la faim? Probablement, je n'ai rien mangé depuis qu'on est parti d'Alola, à part ce gros beignet dans l'avion, mais enfin ça remonte deja a des heures... je suis trop fatiguée pour chercher l'placard à gâteaux. Je fais mine de regarder une porte, mais une fois tout le monde parti, je soupire en m'arrêtant sur un tableau dans le couloir. Comme si j'allais chercher de la nourriture alors que quatre sous-fifres le font à ma place! Le portrait est vraiment immonde, qui a pu peindre une personne avec des goûts pareils?! J'avance un peu dans le corridor pour voir les autres, consternée. C'est une exposition sur le thème du ringard? Je lève les yeux au ciel et pose mes paumes sur mes hanches en avançant encore, lorsqu'une porte s'ouvre des que je passe devant

"Oh?"

Je regarde tout autours de moi, puis l'ouvre et passe la tete dans l'encolure, prudemment

"Mimiqui...?"

Je vois une sorte de lumière au fond de la pièce, qui semble remplie d'meubles et vieux débris que j'écarte un peu

"Reviens ici, y a pas d'Pikachu dans c'trou! Mimiqui?"

J'avance encore à tâtons lorsque qu'une grosse masse noire bouge dans un coin. Je me fige en essayant de chercher ma lampe torche

"Qu... Qulbutoké...?"

Oui, j'ignore pourquoi j'ai appelé c'crétin en premier, probablement parce qu'une grosse masse informe fait directement echo à ce bulbe!

"James...? Miaouss?"

J'avance de quelques pas encore...

"C'est pas drôle, sortez d'là espèces d'imbéciles!"

...lorsqu'un truc indéterminé, énorme,  gigantesque et monstrueusement avide de sang, noir avec des griffes et des crocs acérés se jette sur mon magnifique et précieux visage! Je n'ai pas forcément mal mais ce contact répugnant et la vitesse à laquelle cette créature démoniaque a sauté m'ont complètement glacé l'sang! Et si j'étais défigurée? Je tente de partir en courant, complètement aveuglée ; mon cœur bat à toute vitesse lorsque je me prend les pieds dans un machin truc qui était COMME PAR HASARD SUR MON CH'MIN!

"AHhhhhhh!!! JAMES!!!"

Je tombe comme un os (quoi, comment ça, c'est pas ça l'expression? Si je l'emploie c'est qu'elle est correcte, compris?!) par terre, sur les fesses, et la bestiole s'enfuit... Force est de constater que ce n'était qu'un Nosferapti, quelle honte, tant pis, je dirai que c'était un Drattak pour rendre mon histoire plus dramatique et me placer en véritable héroïne. Je me relève difficilement : c'est malin, mes cheveux n'ont plus aucune tenue et sont tous plats!!! Et en plus j'ai perdu Mimiqui... Je sors de la pièce en me massant les fesses : je dois avoir un gros bleu maintenant, je DÉTESTE les Nosferapti... Cette sale petite vermine me l'paiera, il perd rien pour attendre! J'avance sans trop savoir où, jusqu'à entendre distinctement la voix de James... et celle de Cassidy. Je ne SUPPORTE PAS qu'elle s'approche de MON équipier. James est à MOI, MON ami, MON larbin, MON partenaire de Time's up, en plus d'être MON laveur officiel de linge et MON oreiller!!! Rraaaahhhh, je suis deja toutes dents serrées lorsque j'arrive dans la pièce dans la poussant d'un coup de pied sec

"JE PEUX SAVOIR C'QUE VOUS FAITES?!"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"La radieuse beauté des fleurs et de la lune n'est rien comparée à la splendeur de cette fleur du mal nommée Jessie!"
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 238
Points : 874
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 24
Rang : Miaouss
Envoyer un MP

Miaouss
James Morgan
MessageSujet: Re: Rp : Le manoir hanté    Lun 9 Oct 2017 - 11:11

J'ai cru entendre la voix incomparable de Jessie crier mon prénom,  sans doute un tour de mon imagination.

Hum ?  Donc, où en étais-je ?  Ah oui !  J'étais sur le point de prendre un second biscuit délicieux.  J'hésite à avancer ma main en direction du coffret. Il faut en laisser pour tout le monde mais ce n'est pas un de moins qui fera vraiment la différence...

Et soudain !!!

La porte s'ouvre en fracas, qu'est-ce que c'est?! Un monstre?!!! Instinctivement je bondis dans les bras de la personne à côté de moi en poussant un cri perçant:


"YIIIIIIiiiiiiih!!!! ~~~"

Je constate alors que c'est juste Jessie qui vient de faire son entrée; toujours aussi tonitruante qu'à son habitude. J'aurais dû y penser.

Je ne saisis pas immédiatement le sens de la question qu'elle nous hurle quand je remarque tout à coup tout en tournant la tête que je suis pendu au cou de Cassidy. Un gros malaise s'empare de moi! "Pardon." Vite, je me détache d'elle et je recule le plus loin possible. Je me gratte les cheveux embarrassé.

"Heurm eeeuh... Oh Jessie, tu veux un p'tit biscuit?"

La nourriture a généralement un effet calmant sur elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"La noblesse, l'héroïsme, la vaillance des ténèbres luttant sans trêve dans un monde tragique s'incarnent en un seul héros, James."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rp : Le manoir hanté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» Cool un manoir hanté ! [Libre évidement]
» Le manoir hanté aux cadeaux du Horlà
» [Terminé] [Event] Le manoir hanté de DitchHook
» Le manoir hanté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roketto Dan No Sekai Forum :: Partie RPG :: RPG officiel - Lieux :: La Forêt :: Manoir hanté :: Hall d'entrée et salon sinistre-
Sauter vers: